UNE TOUCHE DE ZEN ?

image vivante ecureuil masseur!MOI LA PEAU….
Toute notre vie, nous avons besoin d’être touchés et de toucher nous- même.
Les enfants adorent les câlins de leurs parents, et les personnes en fin de vie en deviennent amoureuses.
Votre peau reçoit et donne. Elle est faite pour la douceur. Qui pourrait imaginer un monde où l’on ne se toucherait pas, où l’on ne s’embrasserait pas ? Même quand on ne se connaît pas, on s’étreint après une grande frayeur.
Elle est faite pour votre bonheur.
*****
Ah, si vous me connaissiez ! Combien vous m’apprécieriez davantage, vous me feriez moins souffrir !
Mon lieu de résidence : de la tête aux pieds
J’entoure tout votre corps.
De quoi suis-je faite ? Les couches de cellules qui me constituent font que je suis très organisée.
Je suis l’organe du sens « primordial », équipé de récepteurs sensoriels et de nerfs largement répartis sur tout votre corps, selon vos besoins qui évoluent avec l’âge.
Parmi les 5 sens, je suis le seul à être installé sur toute la surface de votre corps.
Le philosophe grec Aristote considérait le toucher comme le sens primordial. Il serait un sens plus riche que les autres, comme si, dans le toucher, on pouvait discerner plus de différences, de subtilités que dans les autres sens. C’est certainement vrai au début de la vie. Ensuite les autres sens prennent le dessus, car eux aussi sont source de plaisir. Il est rare que vous utilisiez au mieux tout ce que je suis capable de vous procurer. C’est quand un autre sens vous manque, en particulier la vision, que vous compensez avec moi.
Mes récepteurs sont tellement nombreux, des milliards, que personne ne les a jamais comptés. On sait par exemple que votre index seulement au niveau de sa pulpe possède 2500 récepteurs par cm2.
Votre rêve est que je sois douce comme quand vous étiez bébé ! Vous avez compris que mes qualités dépendent à la fois de votre alimentation mais aussi de votre état psychologique et affectif.
Plus je vis dans un organisme stressé, angoissé, malade…, plus j’ai besoin de recevoir de la douceur en paroles et en actes. Que ce soit la douceur des enfants ou des petits-enfants, celle d’un mari-compagnon ou d’une épouse-compagne… Que vos mains effleurent délicatement le corps de l’autre sur toute ma surface, voilà mon dernier secret !
J’allais oublier de vous dire que j’ai aussi une très bonne mémoire
Je me permets de vous rappeler tout ce que l’on dit en parlant de moi. Une véritable exploitation : « je l’ai dans la peau », « j’aurai sa peau », « à fleur de peau », « une peau de chagrin », « la peau sur les os », « vieille peau », « peau de vache », « se mettre dans la peau de l’autre », « bien ou mal dans sa peau », « vendre sa peau », « avoir la peau dure », « faire peau neuve », « risquer sa peau », « vendre chèrement sa peau », « glisser une peau de banane », « sauver sa peau »…
Qu’est-ce que tout cela signifie ? Mon importance évidemment !
On n’a pas suffisamment identifié l’importance et les conséquences de ce que moi, votre peau, je reçois ou subis, en particulier depuis que je suis un bébé jusqu’à l’adolescence. Tout cela est enregistré dans ma mémoire dans une zone du cerveau que je ne connais pas bien, probablement l’hippocampe. J’ai l’impression que cette mémoire est un puits sans fond. Elle peut accumuler, sans cesse, des sensations bonnes ou mauvaises. Malheureusement je ne sais pas effacer.

On peut parler de mémoire sensitive, sensorielle, sensuelle et même sexuelle. Un rien active les souvenirs bons ou mauvais. Ces derniers peuvent perturber la vie entière. C’est ce que vous pouvez observer chez celles et ceux qui se lavent les mains 100 fois par jour ou passent des heures sous la douche. Je n’en suis pas responsable, mais c’est moi votre peau qui ai mémorisé une blessure que je ne sais pas bien gérer toute seule . J’ai remarqué aussi que les blessures intimes de l’enfance provoquent des réactions de ma peau comme des rejets de douceurs. Il faut donc plus de temps pour m’apprivoiser quand j’ai été blessée.

Voilà pourquoi je vous laisse sur ces mots, sachez-le, je suis au service de votre bonheur, j’ai toujours besoin de douceurs…

***
Maintenant que vous connaissez mieux votre peau, je vous fais confiance pour la protéger. Vous serez en meilleure santé, celle de tout votre Être.

Facebook